RECHERCHER LA RACINE... AGIR AUTREMENT
RECHERCHER LA RACINE... AGIR AUTREMENT

Déroulement d'une séance

Le patient reste habillé, allongé sur la table.

Le praticien inspecte précisément et localise les blocages enregistrés par le corps qui vient chercher l'information sous les mains du thérapeute.

 

Une séance est généralement suffisante (1 heure ne suffit pas toujours pour tout débloquer chez un adulte mais la dynamique est mise en route). Un contrôle à 2 mois peut être utile pour contrôler la réponse du corps, ensuite 1 séance annuelle est suffisante pour éliminer les petits blocages au fur et à mesure et ne pas en laisser s’installer de plus importants.

Le corps récupère toutes ses capacités de réparation et d’adaptation.

Après une fatigue passagère les modifications apportées se font sentir dans les semaines qui suivent la séance.

Indications

La microkinésithérapie est particulièrement intéressante chez les enfants, trop calmes ou trop excités, avec des problèmes de sommeil ou d’énurésie. La microkinésithérapie propose à leur corps de trouver une nouvelle solution là où il y avait blocage dans la capacité à recevoir ou à donner, une émotion mal gérée ou des valises familiales un peu trop lourdes à porter…

Pour les adultes on retrouve surtout des problématiques de douleurs chroniques ou récidivantes après chaque traitement médicamenteux ou chaque visite chez l’ostéopathe. La douleur disparait un moment mais le blocage à l’origine reste inscrit et la douleur revient comme une mauvaise herbe dont on aurait laissé les racines. Le microkinésithérapeute « fait le ménage » et montre au corps où sont cachés les grains de sable qui empêche l’organisme de fonctionner correctement.

L’avantage de la microkinésithérapie c’est qu’on s’adresse directement au corps sans le filtre du mental. Il peut parfois remonter des blocages datant de la petite enfance (voir de la vie intra-utéro). S’il n’est pas utile de savoir ce qui a été débloqué pour que ce soit efficace, c’est parfois intéressant de retrouver l’origine.

Historique

Depuis plus de 30 ans, 2 kinésithérapeutes Daniel Grosjean et Patrice Bénini cherchent les liens existants entre les différents tissus du corps (muscles, os, muqueuses, système nerveux...) et expérimentent l'efficacité des techniques développées.

 

Le principe : le corps est en constante réparation, une blessure cicatrise, une émotion est vécue et s’estompe, on tombe et on se relève.

Mais parfois le corps ne sait pas comment réparer : le choc est trop important, trop de choses à faire en même temps ou une trop grande accumulation (parfois la goutte qui fait déborder le vase est bien petite).

Le choc peut être physique, il peut également être émotionnel (annonce d’un décès, peur intense).

Site officiel : http://www.microkinesitherapie.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=131&Itemid=122&lang=fr